Les 5 Meilleures Imprimantes 3D de 2022

Dernière mise à jour: 28.11.22

Notre site Web est soutenu par vous, les lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission d affiliation. Consultez ici plus d informations sur nous.

 

Imprimantes 3D : Avis et Comparatif des Meilleurs Modèles au Canada

 

Avant d’être commercialisée, c’était dans les films de science-fiction que l’on avait l’occasion de voir ce que pouvait réaliser une imprimante 3D. Dorénavant, il est possible d’imprimer des objets en 3D chez soi ou depuis son bureau. Pour information, cet appareil est apparu dans les années  1980 et depuis ce temps, il n’a pas cessé de nous étonner. De plus, les objets que l’on peut créer deviennent de plus en plus détaillés, d’où la magie du modélisme 3D. Doté d’un excellent rapport qualité-prix, l’Anycubic Mega-S Upgraded FDM 3D Printer fera une excellente première imprimante. Ce modèle démarre rapidement pour vous faire gagner du temps et il est compatible avec différents matériaux d’impression. Anycubic Photon S est une imprimante que vous pouvez installer très facilement. Vous n’expérimenterez pas d’une oscillation en Z avec ce matériel.

 

 

Tableau comparatif

 

Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

 

Guide D’achat – Comment Choisir une Bonne Imprimante 3D ?

 

Utiliser un comparateur de prix n’a aucun intérêt si vous ne comprenez même pas le fonctionnement d’une imprimante 3D. C’est tout l’intérêt de ce guide d’achat pour les meilleures imprimantes 3D. En plus de vous initier dans le modélisme et l’impression 3D, cet article comprend également des astuces. Quels critères considérer pour acheter ce type d’appareil ?

Les performances de l’appareil

L’une des premières choses que vous devriez vérifier c’est la vitesse de l’impression. Exprimée en mm/seconde, elle vous donnera un avant-goût des performances de la machine. Cette variation peut également s’expliquer par la valeur de la précision. Sur une imprimante 3D, on en distingue deux types à savoir la précision verticale qui n’est nulle autre que l’épaisseur des couches de filament et la précision horizontale correspondant au positionnement des axes X et Y. 

À titre indicatif, l’épaisseur maximale des couches que pourra gérer une imprimante 3D personnelle variera entre 50 et 100 microns. Les modèles les plus performants offrent une précision de 20 microns.

Parler de performance sans comparer les avantages d’une imprimante à simple et double extrusion ne serait pas honnête de notre part. Rappelons qu’une imprimante à simple tête ne pourra imprimer qu’une seule couleur et un matériau à la fois. En revanche, une machine à double extrusion est capable de gérer deux matériaux et couleurs différents. Néanmoins, nous tenons à vous prévenir que la qualité de l’impression sera bien meilleure sur une imprimante à simple tête. En plus de cela, ces machines seront plus faciles à configurer.

Jusqu’ici, on n’a pas encore abordé le volume d’impression alors qu’il fait partie des points à ne surtout pas négliger. Généralement, ce volume ne dépassera pas les 1m50. Un objet de grande taille mettra plus de temps à être imprimé et pourra même ne pas prendre forme. En effet, les risques d’échec d’impression seront élevés. Si vous êtes confronté à ce problème, essayez de redimensionner votre maquette et tout devrait rentrer dans l’ordre.

 

Les matériaux supportés   

Le ou les matériaux que vous devrez utiliser dépendront de l’imprimante. Cette information est souvent mentionnée dans le descriptif de l’appareil. Sur le marché, on retrouve 7 types de consommables qui sont les filaments PLA ou Polylactic Acid, l’ABS appelé Acrylonitrile Butadiène Styrène, le polycarbonate, le nylon, le PET ou polyéthylène téréphtalate, le TPE communément appelé filament flexible et le polypropylène. 

Chacun de ces matériaux exige une température de plateau et d’extrusion, une vitesse d’impression et un niveau de ventilation différents. De plus, leur utilisation comporte des avantages et des inconvénients. Prenons par exemple le cas des filaments PLA. 

Facile à utiliser, ce matériau ne nécessite pas un plateau chauffant. Il s’agit également d’une matière très robuste et qui présente un faible risque de déformation. En revanche, le PLA ne supporte pas la chaleur et l’humidité. De son côté, l’ABS résiste parfaitement aux chocs, au ponçage et à la peinture. Cela dit, son utilisation nécessitera un plateau chauffant. En addition à cela, l’Acrylonitrile Butadiène Styrène n’est pas biodégradable.      

Le logiciel de découpage

Ce programme vous permettra de créer vos objets et de l’adapter à votre machine. Ainsi, vous pourrez effectuer des retouches si un détail ne vous convient pas. Il existe de nombreuses licences, mais ce qu’il faudra retenir c’est la compatibilité ou non du logiciel avec ordinateur et l’imprimante ainsi que la prise en main. 

À vrai dire, certaines licences comme SliceCrafter ou IceSL sont destinées uniquement aux utilisateurs avertis tandis que Z-Suite et Tinkerine Suite s’adressent au grand public. En suivant nos conseils, vous progresserez plus vite en modélisme 3D.   

 

Les 5 Meilleures Imprimantes 3D (Avis & Tests) de 2022

 

Maintenant que vous savez comment fonctionne une imprimante 3D et quels sont les principaux critères d’achat que vous devriez tenir compte, nous allons de ce pas vous orienter vers de meilleurs produits et vous aider à trouver où acheter une nouvelle imprimante 3D.

 

1. Anycubic Mega-S Upgraded FDM 3D Printer

 

La qualité d’une impression repose essentiellement sur la configuration de l’imprimante. Prenant en charge les TPU, PL, ABS ainsi que les hanches et les bois, l’Anycubic Mega-S est un modèle polyvalent. Basée sur la technologie de modélisation FDM, elle pourra imprimer des pièces assez complexes, des outillages, mais également des gabarits et fixations. 

Avec une précision de fonctionnement X/Y 0,0125 mm et Z 0,002 mm, une vitesse d’impression comprise entre 20 et 100 mm/s ainsi qu’une vitesse de déplacement de 100mm/s, ce modèle reste le plus performant de sa génération.

Niveau conception, cette imprimante intègre une buse de 0,4 mm de diamètre. Notez également qu’elle peut reproduire un calque de 0,05 à 0,3 mm d’épaisseur. Solide, son armature est entièrement en métal.

En plus de cela, elle embarque un support à filament suspendu, ce qui simplifie son stockage. Tous les réglages s’effectueront sur un écran tactile TFT. À travers la description de l’Anycubic Mega-S, vous devriez savoir comment choisir les meilleures imprimantes 3D de 2022

Vérifier le prix sur Amazon.ca!

 

 

 

2. Anycubic Photon S Imprimante 3D résine Uv Lcd

 

Une imprimante 3D est un appareil essentiel pour imprimer en 3D comme son nom l’indique. Cette pratique est très utilisée dans différents domaines. Les impressions 3D permettent de concrétiser une idée, une maquette d’architecture par exemple ou encore un projet immobilier. Certains laboratoires utilisent aussi l’impression 3D pour créer des versions en brouillon de prothèses dentaires.

Mais où acheter la meilleure imprimante 3D ? Celle-ci est l’une des plus recommandées sur le marché. L’appareil fonctionne de manière silencieuse. Il dispose d’un double rail linéaire. Ses dimensions font 11,5 x 6,5 x 16,5 cm (L x l x H), donc elle n’est pas du tout encombrante. Comme elle s’installe très aisément, elle convient parfaitement aux débutants dans cette activité. Les éléments qui la constituent sont préassemblés. Il suffit de les monter une fois que vous recevez le pack.

Le double rail qui l’équipe fait en sorte de faciliter l’utilisation. Vous n’aurez pas de problème d’oscillation en Z. Si les objets à imprimer disposent de détails très fins, cette imprimante est ce qu’il faut. Le double rail permet aussi que le lit ne se déplace pas pendant l’opération.

L’imprimante, pourtant pas chère, est dotée d’un éclairage LED. Grâce à cela, celle-ci devient très précise pour un meilleur rendu. La résolution est aussi améliorée si bien que l’on peut voir même des choses qui sont censées être invisibles. Pour faciliter encore plus son utilisation, l’imprimante est dotée d’un écran tactile. Sa plateforme est en aluminium. Le modèle intègre également un double système de filtration d’air.

Points positifs
Facile à installer :

Le souci avec ce genre d’imprimante est souvent la difficulté dans l’installation. Ce qui n’est pas le cas de cet appareil. Comme il est compact, il est aisé de le monter.

Les éléments qui l’équipent :

Ce modèle qui est la meilleure imprimante 3D de notre liste dispose de nombreux éléments qui l’équipent et qui facilitent son usage, comme l’éclairage LED par exemple ou encore son système de filtration d’air.

Points négatifs
Souci au niveau de l’écran :

Comme l’écran est un grand consommable, il faut faire attention, car sa durée de vie pourrait être raccourcie.

Vérifier le prix sur Amazon.ca!

 

 

 

3. Comgrow Creality 3D Printer Series Ender 3

 

Vu que tout le monde recherche quelle est la meilleure imprimante 3D du marché, nous avons établi une liste de machines qui pourraient vous intéresser. Fonctionnant grâce à la technologie FDM, la buse de cette imprimante atteint une température maximale de 255 °C. 

Son lit quant à lui peut monter à plus 110°C. Cette machine est également capable de reprendre une impression qui a été interrompue suite à une panne d’électricité. En utilisant un filament PLA de 1.75 mm, cette machine imprimera à une vitesse de 180 mm/s.

Prenant en charge les fichiers de format STL, obj et ceux qui résultent d’une programmation de commande numérique, l’Ender 3 est souvent présentée comme la meilleure imprimante 3D.

Concernant son fonctionnement, ce modèle dispose d’un mode en ligne et hors connexion. Niveau précision, la marge d’erreur est évaluée à ± 0.1 mm. Pour rappel, cette imprimante est équipée d’une buse de 0.4 mm de diamètre et développe une puissance de 360 Watts.  

Vérifier le prix sur Amazon.ca!

 

 

 

4. Creality 3D Imprimante 3D officielle Ender 3

 

Vous cherchez encore à savoir quelle imprimante 3D choisir ? Optez pour ce produit moins cher, design et pratique de Creality, conçu avec le concept « source ouvert » ou « open source » en anglais. La marque dispose d’une communauté qui travaille et contribue pour la conception de ce matériel et son bon fonctionnement. Les utilisateurs de cette imprimante font partie de cette communauté. Comme c’est ouvert, on peut envoyer des suggestions pour améliorer le produit.

Le fabricant utilise une technologie innovante la « Resume Print » qui est une sorte de carte de contrôle du matériel. Elle fait en sorte que ce dernier ne rate jamais une impression même si celui-ci vient subitement à s’arrêter pour une raison ou une autre. Si tel est donc le cas, l’imprimante reprend tout de suite là où elle s’est arrêtée.

Vous n’aurez pas non plus de risque que l’impression s’encrasse grâce au design amélioré de ce matériel : le MK-8.  Pour ce qui est du roulement, les roues à billes disposent d’une grande précision. Elles sont conçues en thermoplastique Delrin/POM.

L’alimentation est également livrée avec le matériel. Elle est équipée de 2 fusibles pour une meilleure protection de l’imprimante contre la surchauffe. Ce qui est aussi génial avec cette conception, c’est que le kit est partiellement assemblé. C’est à la personne qui va l’utiliser de monter l’imprimante. Offrez-la en cadeau à votre enfant qui adore la science ou pour vos étudiants qui aiment monter et démonter.

Points positifs
Produit créé en open source :

Tout le monde peut contribuer à la création de ce produit. Il suffit de devenir membre de la communauté de Creality 3D. Le concept est innovant et intéressant, car il y a un côté assez éducatif.

Sécurisé :

Ce genre de matériel peut facilement subir de la surchauffe. Or, l’alimentation de ce modèle intègre 2 fusibles pour éviter cela. Ce système protège l’appareil. C’est utile si vous cherchez à savoir comment acheter une imprimante 3D d’un meilleur rapport qualité-prix.

Points négatifs
Manipulation difficile :

La manipulation de ce matériel pourrait être très difficile si vous êtes un débutant en la matière. Une fois que vous avez l’habitude de le faire, cela deviendra plus facile.

Vérifier le prix sur Amazon.ca!

 

 

 

5. Mech Solution Ltd Imprimante 3D Ender 3 V2

 

Si vous cherchez à savoir quelle est la meilleure marque d’imprimantes 3D au Canada, n’hésitez pas à opter pour Mech solution, une entreprise exclusivement canadienne. Elle commercialise des produits high-tech depuis 2017.

Ce modèle d’imprimante est équipé d’un tube de 1m avec 5 buses d’imprimante ainsi que d’une plateforme en verre. Ender 3 V2 Creality fonctionne de manière très silencieuse pour ne pas vous déranger pendant l’impression. En effet, si on n’a pas l’habitude, le bruit de ce type d’imprimante pourrait être dérangeant.

La carte mère de l’imprimante est dotée d’un processeur ARM Cortex-M3 STM32F103 ainsi que de pilotes pas à pas TMC2208. Son alimentation est assez intéressante. Vous pouvez choisir entre 2 tensions qui sont 115 V et 230 V. Elle a été conçue pour résister à la surtension ainsi qu’aux diverses pannes qui peuvent survenir. Dans le cas où le courant est coupé, le matériel dispose d’un système qui permet de reprendre l’impression. De cette manière, vous économiserez du temps et de l’énergie.

Ce matériel est parfaitement adapté à ceux qui débutent encore dans cette activité. Il n’est pas très difficile de comprendre son fonctionnement et sa mise en œuvre. Même les novices peuvent très bien s’y mettre. Pour ceux qui achètent le matériel, la marque leur offre un rouleau de filament de 1kg, ce qui est une bonne initiative de la part de l’enseigne.

Points positifs
Appareil silencieux :

Lorsque ce matériel fonctionne, il est silencieux. Ce qui est très agréable. Sa carte mère lui procure une grande performance. Il dispose de 5 buses.

Facile à utiliser :

Ce modèle d’imprimante 3D est facile à utiliser. Cela fait en sorte que même les débutants peuvent s’entraîner à l’employer. Quasiment tous les éléments qui le constituent contribuent à cela : l’alimentation dotée de système anti-surchauffe, la plaque magnétique etc.

Points négatifs
Peut être difficile à manipuler au début :

Mais c’est tout à fait normal surtout si c’est la première fois pour vous d’utiliser ce genre d’appareil.

Vérifier le prix sur Amazon.ca!

 

 

 

Questions fréquentes

 

Q1 : Comment fonctionne une imprimante 3D ?

Le fonctionnement d’une imprimante 3D peut s’opérer soit par le dépôt de matière, la solidification par la lumière ou suivant le principe de l’agglomération par collage. Quelle que soit la technologie employée par la machine, chaque procédé repose sur la superposition des couches de matières en s’appuyant sur des coordonnées d’un fichier 3D. 

Par ailleurs, l’utilisateur aura besoin d’une imprimante 3D, de consommable qui peut être un rouleau de filament ou de la poudre, un fichier 3D en format STL ou OBJ, un logiciel de découpage et d’un ordinateur. Pour transférer les fichiers du PC vers l’imprimante, vous devrez utiliser une clé ou câble USB, une carte SD ou même le Wifi. Avant d’acheter une imprimante 3D, prenez le temps de vous renseigner sur les connectiques dont elle dispose.

La plupart des modèles qui sont destinés à un usage personnel fonctionnent selon le principe du modelage par dépôt de filament en fusion ou FDM. Pour faire court, c’est la superposition de couches de filament thermoplastique chauffé à 200 °C qui déterminera la forme de l’objet. La buse est quant à elle guidée par les coordonnées X, Y et Z qui correspondent à la longueur, la largeur ainsi qu’à la hauteur de l’objet à imprimer. 

Au lieu d’utiliser un rouleau de filament, la technique de la solidification par lumière nécessite un liquide photosensible qui durcira après le passage d’un rayon laser ultraviolet. Ce liquide sera contenu dans le réservoir de l’imprimante. Comme son nom l’indique, le principe de l’agglomération par collage exige l’utilisation de la poudre de composite. Cette dernière sera engluée, poncée puis chauffée.   

    

Q2 : Pourquoi faut-il un plateau chauffant pour une imprimante 3D ?

Le plateau chauffant permet de dilater les consommables et stabiliser la pièce jusqu’à ce qu’elle se rétracte et se décolle de la plateforme. Pour chauffer un filament de PLA, sa température doit être réglée entre 0 et 50 °C. Un réglage compris entre 50 à 60 °C suffira à dilater du nylon, PETG, PET et PC. En revanche, si vous devriez utiliser un  rouleau de filament en carbone, la température du plateau ne devrait pas être au-dessous des 80 °C. Si on devrait dresser un petit tableau comparatif, sachez que les ABS et ASA nécessiteront une température d’au moins 100 °C.   

 

Q3 : Quand changer la buse d’une imprimante 3D ?

La durée de vie de la buse variera en fonction des matériaux que vous utiliserez ainsi que de sa conception. Pour déterminer si une buse est bonne à être changée, il suffit de regarder sa pointe. Si elle est arrondie, voire même plate, cela voudrait dire qu’elle est hors d’usage.   

 

Q4 : Que faire avec une imprimante 3D ?

Les imprimantes 3D sont souvent utilisées pour la fabrication des prototypes, des maquettes, de l’outillage, des prothèses, implants, modèles chirurgicaux, des aliments, mais également des accessoires de mode. Il existe même des modèles qui sont capables de fabriquer des maisons, des bijoux et des tissus biologiques.  On peut également reproduire des objets du quotidien, des figures et créer des œuvres artistiques.   

 

Q5 : Quelle imprimante 3D pour faire une figurine ?

Quasiment toutes les imprimantes 3D sont capables d’imprimer une figurine. Cela dit, le rendu final dépendra de la qualité de la machine et du fichier que vous avez utilisé. Plusieurs liens menant à des fichiers de figurine sont disponibles gratuitement pour les personnes résidant au Canada ou même dans n’importe quel pays du monde.

 

 

Laisser un commentaire

4 COMMENTAIRES

Michel Bruneau

September 24, 2022 at 5:50 pm

Question
Je veux faire des modeles coller auto en plastique 1/24 quelle serais le modele qui me conviendrais le plus et ps trop dispendieux.
Merci

Répondre
Project M

September 26, 2022 at 1:16 pm

Bonjour Michel,

Merci d’avoir pris le temps de nous écrire. Parmi les modèles de nos sélections, il n’y a aucune précision au niveau de leurs caractéristiques sur leur adaptabilité à la réalisation d’auto en plastique 1/24. Ainsi, le mieux est de vous adresser à un professionnel avant d’investir dans un modèle donné. En effet, l’imprimante à choisir devrait être en rapport avec la complexité de la structure finale que vous souhaitez obtenir : une double extrusion peut s’imposer pour plus de détails, une imprimante avec châssis en métal peut s’imposer pour avoir plus de précision, une impression au filament plutôt qu’à la résine peut être nécessaire pour un résultat plus lisse et mieux poli, etc.

Salutations cordiales,
Team hurluberlu.net

Répondre
dominique

October 8, 2021 at 1:23 am

quel modele qui est le mieux et qui fait d est objet lustrer et solide noir ou plisseur couleur merci a vous je commence la dedans mais de temp a autre et aussi de gros objet comme rubis’s cube

Répondre
Project M

October 9, 2021 at 10:09 pm

Bonjour Dominique,

Le modèle Anycubic Mega-S Upgraded FDM 3D Printer permet par exemple d’utiliser plusieurs couleurs de filaments selon l’objet à créer. Avec sa technologie de modélisation FDM, l’appareil reproduit même des pièces complexes. Il est compatible tant avec du PLA que de l’ABS. Ce dernier a l’avantage de se plier facilement et permet un traitement post-production comme le ponçage ou la peinture. Il permet de réaliser des créations, dont la taille varie selon votre choix.

Salutations cordiales,
Team hurluberlu.net

Répondre