Les 5 Meilleurs Couteaux Japonais de 2022

Dernière mise à jour: 28.11.22

Notre site Web est soutenu par vous, les lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission d affiliation. Consultez ici plus d informations sur nous.

 

Couteaux Japonais : Avis et Comparatif des Meilleurs Modèles au Canada 

 

En manque de motivation pour cuisiner ? Outre les couteaux européens qui pourraient vous inspirer, les couteaux japonais sont aussi excellents dans le domaine culinaire avec un design unique et une efficacité incontestable. Il est toujours important d’avoir un bon couteau japonais en réserve, ne serait-ce que pour couper convenablement le poisson. Le couteau Katsu Kiritsuke Damas pourrait faire l’affaire. Il est polyvalent et dispose d’une lame à design impressionnant, un modèle traditionnel japonais. Vous pouvez aussi vous offrir le couteau Usuki Gyuto, un modèle en alliage d’acier pratique et résistant  doté de 3 couches d’acier plaqué pour profiter de ses avantages sur le long terme. 

 

 

Tableau comparatif

 

Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

 

Guide D’achat – Comment Choisir un Bon Couteau Japonais ?

 

Où acheter le meilleur couteau japonais ? Il existe une grande variété de modèles qui doivent être choisis avec soin pour garantir leur efficacité. Votre choix doit se baser sur deux critères afin de dénicher l’outil idéal. Vous pouvez opter pour la sélection par type ou choisir votre couteau en fonction de l’utilisation à laquelle il sera destiné. 

Le type

Les différents types ne pourront certainement pas tous être cités dans ce guide d’achat pour les meilleurs couteaux japonais.  Cependant, vous découvrirez dans cet article les modèles les plus sollicités et les plus utilisés en cuisine. Ils sont au nombre de 9 : Santoku, Gyuto, Yanagiba, Deba, Nakiri, Sujhiki, Shotoh, Pankiri et Bunka. Il faut choisir d’une part vos couteaux japonais en fonction de leur type parce que le concept de ce genre d’outil veut qu’un modèle particulier soit destiné à des ingrédients ou aliments spécifiques, bien qu’il existe tout de même des modèles polyvalents et multifonctions. 

Commençons par le couteau Santoku. Il s’agit d’un type de couteau polyvalent qui sert à tout. Il peut trancher, découper, émincer et même hacher. Impressionnant pour un simple couteau ! Mais justement, il ne s’agit pas d’un simple couteau, c’est le modèle traditionnel japonais. Ce genre de couteau embarque généralement une lame de 17 à 18 cm. Cette partie souvent en cuivre peut aussi être alvéolée sur certains modèles de sorte à être encore plus tranchante. Vous pouvez vous en servir sur les fruits et légumes, sur la viande, le poisson et même les herbes et les feuilles. 

Le deuxième type de couteau de cette longue liste est le Gyuto ou le couteau de Chef. Multiusage, il a une double fonction qui est de trancher et d’émincer les ingrédients. Sa lame est de 20 cm. Avec une lame d’une telle dimension, il est idéal pour la viande mais il convient aussi à tout type d’aliment comme le fruit, le légume et le poisson. 

Le couteau Yanagiba se traduit comme la lame à feuille de saule. Ce type de couteau est muni d’une lame asymétrique de 21 à 30 cm. Optez pour ce modèle si vous voulez effiler du poisson  et même de la viande.  

Le type de couteau Deba avec sa lame pointue  est un type de couteau japonais pour les poissons. Si vous hésitez face à ce type couteau, sachez qu’il sert à désosser, nettoyer, séparer et trancher les têtes de poissons. La taille maximale de la lame est de 30 cm mais elle est lourde et solide. 

Le couteau Nakiri  est un modèle pour légume. Pour couper tout type de légume, optez pour ce type de couteau doté d’une lame asymétrique de 9 à 18 cm. En plus de cela, ce genre de lame permet de réaliser une coupe fine pour les légumes. 

Le Sujhiki quant à lui est un couteau à trancher. Il convient généralement à la viande et au poisson. Toutefois, il est également idéal pour trancher les gros légumes et les gros fruits. 

Le couteau Shotoh est  un petit couteau japonais pour les fruits et légumes. La lame est aussi asymétrique et mesure entre 9 à 18 cm. Elle est surtout idéale pour les finitions, le nettoyage et le pelage. 

Pour découper les pains, optez pour le couteau Pankiri. Il est important de le savoir parce que vous n’allez pas pouvoir utiliser ce type de coteau sur de la viande ou du poisson. Mis à part le pain, ce genre de couteau permet aussi de découper les brioches et les gâteaux. 

Enfin, si vous voulez aussi opter pour un autre couteau japonais multifonction, choisissez le Bunka. Il peut être utilisé sur tout type d’aliment,  pour tout type de découpe. Ce qui implique que le couteau peut être utilisé sur des légumes, des fruits, du poisson, de la viande et des herbes.  La lame mesure entre 13 et 18 cm et sa polyvalence résulte de son épaisseur moyenne. 

L’utilisation

Cette fois, il est question de choisir un type de couteau en fonction de l’utilisation à laquelle il sera destiné. Prendre en compte la finalité du couteau vous permettra de choisir un modèle efficace à chaque occasion. Si vous avez envie d’utiliser un couteau multi-usage, le modèle Santoku est sans doute celui qu’il vous faut. Il convient à tous les types d’aliments et permet de réaliser différents types de découpes avec sa petite pointe et sa taille normale. Le couteau trancheur Sujihki sera idéal pour trancher de la viande et du poisson vu sa forme symétrique. Sur les fruits et les légumes, le couteau Nikari sera le plus efficace, il a une forme carrée idéale pour découper précisément ce type d’ingrédient. Si vous avez envie de préparer des Sushi, optez pour un couteau Yanagiba ou Sashimi. Leur lame épaisse et asymétrique affûtée sur un seul côté est précise et ne risque pas d’écraser la nourriture. 

 

Les 5 Meilleurs Couteaux Japonais (Avis & Tests) de 2022

 

Comment choisir les meilleurs couteaux japonais de 2022 ? Afin de vous aider dans la sélection des produits idéals, on a élaboré un top 5 des meilleurs couteaux de cuisine japonais sur le marché et la toile. Faites votre choix parmi ces articles en analysant leurs points forts et leurs points faibles. 

 

1. Katsu Kiritsuke Couteau de chef – Damas – Couteau de cuisine 

 

Un couteau de chef japonais doté d’une lame de 8 pouces et d’une poignée octogonale fabriquée à la main, idéale pour ceux qui sont à la recherche d’un produit de la meilleure marque de couteaux japonais.

Multifonction, ce couteau est doté d’une lame permettant de couper tout type d’aliments et ingrédients en cuisine. Ce qui lui permet de devenir un couvert essentiel de la cuisine japonaise et un couteau polyvalent dont le cuisinier ne doit surtout pas se séparer. Les caractéristiques de la lame de Damas, une lame traditionnelle japonaise, font aussi partie des points forts de ce couteau.

Elle gagne amplement de points côté netteté et entretien, mais est aussi extrêmement résistante et durable pour une utilisation sur le long terme. Ergonomique, la lame est munie d’une poignée en bois d’ébène léger et facile à prendre en main. Le couteau est aussi transportable vu la gaine magnétique en bois avec laquelle il est livré. 

Points positifs
Netteté :

Ce couteau est réputé pour gagner une notation élevée niveau netteté. 

Polyvalent :

Il peut être utilisé avec n’importe quel type d’aliment et pour n’importe quelle recette japonaise. 

Entretien :

Sa lame est extrêmement facile à aiguiser.

Durable :

Sa résistance lui permet de perdurer au fil du temps en dépit des intempéries, des utilisations intensives et des différents chocs. 

Ergonomique :

Ce produit est muni d’une poignée en bois d’ébène légère pour sa maniabilité. 

Transportable :

La gaine magnétique en bois rend les activités sur terrain plus sûres et sécurisées. 

Points négatifs
Onéreux :

Le seul problème avec ce couteau, et tous les couteaux japonais d’ailleurs, c’est le prix exorbitant à plus de 100 EUR. 

Vérifier le prix sur Amazon.ca!

 

 

 

2. Usuki Gyuto Couteau de Chef Japonais 3 couches 

 

Le couteau Gyuto pas cher est formé par une lame en alliage d’acier.  Il s’agit de 3 couches d’acier laqué dont les chefs raffolent lors d’un usage quotidien. Sans oublier la durabilité de cette matière et le bord incliné qui permettra au couteau de perdurer pendant des années.

La poignée, quant à elle, est octogonale. Son design attrayant souligne son aspect de couteau de chef en plus de son caractère robuste. Il est d’autant plus sécurisé, pratique et vous facilite le travail par sa maniabilité. Efficace, ce couteau est très tranchant et résistant. La rétention des bords est d’autant plus assurée. Polyvalent, ce couteau de cuisine japonais à prix comparatif ne sert pas seulement à découper les légumes.

Il hache, tranche et coupe à la fois tout type d’ingrédients pour votre plat.  Ce couteau de cuisine mesure 20.3 pouces et est livré dans un coffret pour le transport et un rangement hors du commun. 

Points positifs
Tranchant :

Le meilleur couteau japonais de cette marque vous facilite la tâche et réduit les efforts à fournir lors de son utilisation. 

Maniable :

Il est muni d’une poignée octogonale ergonomique pour un confort optimal lors de la prise en main.

Robuste :

Mis à part la résistance de la poignée, le couteau profite aussi de l’avantage de l’acier forgé en 3 couches qui le constitue. 

Polyvalent :

Le couteau permet de couper, trancher et hacher. C’est à la fois un couteau pour légumes, viandes, poissons… .

Points négatifs
Cher :

Le prix extrêmement élevé s’avère être le principal inconvénient de ce genre de couteau. 

Vérifier le prix sur Amazon.ca!

 

 

 

3. Santoku Couteau japonais en acier de Damas

 

La question : quel est le meilleur couteau japonais du marché se pose souvent. Le couteau japonais Santoku se distingue par son design unique. Il fait partie des rares couteaux d’un comparateur de prix à être formé par des motifs intéressants.

Outre le fait de trancher efficacement les ingrédients, il est aussi motivant. Et son design n’a pas assez fait parler de lui. Le manche en bois d’ébène favorise une prise en main confortable vu qu’il est léger et pratique. Tenir ce couteau qui pèse 0.2 kg n’est pas non plus fatiguant même si votre tâche dure pendant un bon moment. C’est aussi grâce à l’abat-jour de cette poignée.

Le plus performant de tous, ce couteau Santoku est formé par 67 couches d’acier de Damas Japonais et est issu d’un traitement thermique sous vide et d’un refroidissement à l’azote liquide. 2 en 1, ce modèle moins cher que les deux précédents peut assurer deux fonctions à la fois. 

Points positifs
Attractif :

Le modèle est muni de motif étonnamment beau. 

Ergonomique :

Son pieds de 0.2 kg et son manche en bois d’ébène forment une parfaite combinaison pour une prise en main facile. 

Performant :

Sa lame est extrêmement tranchante avec un bord de coupe de 16 à 18 degré. 

Résistant :

L’acier de Damas de 67 couches qui le constitue lui permet de résister à un usage intensif et aux éventuels chocs et intempéries.

2 en 1 :

Il peut jouer le rôle d’une hache et d’un couteau de chef à la fois .

Points négatifs
Taille :

Certains utilisateurs auraient préféré utiliser un couteau de taille plus importante. 

Vérifier le prix sur Amazon.ca!

 

 

 

4. Tuo couteau de chef japonais Santoku  en acier inoxydable 

 

 Où acheter un nouveau couteau japonais ? Quel modèle choisir pour une  efficacité optimale ? Et si vous essayez cet autre modèle Santoku ? Avec une taille de 17,8 cm, il est polyvalent et est issu d’un traitement thermique optimal. En tant que produit de qualité, il est à la fois tranchant, résistant, flexible et durable.

Ce qui implique que vous pourrez vous remettre à ce couteau pour une utilisation sur le long terme. La finition 3D de la lame résulte d’une technologie de pointe. Il s’agit sans doute du meilleur couteau japonais pour ceux qui veulent acquérir un modèle à aspect haut de gamme. Issue d’un affûtage à la main,  la lame en acier inoxydable a un angle de 8 à 12 degrés.

Ce qui lui confère un caractère très tranchant. La prise en main est toujours simple et pratique avec les couteaux japonais et ce modèle ne fait pas exception grâce au manche G10. 

Points positifs
Solide :

Il s’agit d’un couteau en acier inoxydable forgé à partir d’un traitement thermique. Il est résistant et flexible, ne risque donc pas de se casser au moindre coup. 

Design :

Une finition 3D fait sa différence avec les autres modèles de couteaux japonais avec lesquels il est possible de le comparer. 

Efficace :

Sa lame en acier est déjà tranchante de nature, son aiguisage manuel a en plus de cela créé un angle de 8 à 12 degré pour trancher les ingrédients les plus épais et complexes.  

Points négatifs
Poids :

Avec un poids supérieur à 300 g, ce couteau est considéré comme très lourd et n’est donc pas trop confortable. 

Vérifier le prix sur Amazon.ca!

 

 

 

5. Huusk Couteau de chef forgé à la main avec fourreau

 

Un couteau japonais Huusk forgé à la main par cher pour ceux qui se demandent quel couteau japonais choisir. Chaque côté des bords est de 16 degrés. Ce qui fait en sorte que cet outil soit extrêmement tranchant. Maniable, ce modèle hors du commun et qu’on ne trouve pas souvent au Canada est doté d’une lame transpercée par un trou au milieu pour faciliter la prise en main.

Efficace, le dessus de ce couteau a été affûté à 45 degrés. Côté durabilité et résistance, l’acier en carbone et l’acier au manganèse jouent un rôle décisif pour ce modèle. Ils lui confèrent une forte teneur.

Sans oublier que la lame a par conséquent la capacité de résister à la rouille de sorte à ce que vous puissiez l’utiliser sur le long terme en dépit de l’humidité de la cuisine. En optant pour le Huusk de Tijeras, vous pourrez aussi bénéficier des avantages d’un couteau multifonction. 

Points positifs
Résistant :

Sa durabilité est de 60 à 62 HRC en plus de sa conception avec de l’acier en carbone et de l’acier au manganèse. 

Efficace :

Ce couteau est idéal pour une parfaite coupe notamment avec la partie supérieure qui est forgée à 45 degré et les bords de 16 degré de chaque côté. 

 Multifonction :

Le Huusk peut être utilisé à l’intérieur comme à l’extérieur sans oublier qu’il peut trancher des légumes, de la viande et du poisson. 

Maniable :

Une bonne prise en main est garantie par le trou pour les doigts au milieu de  la lame. 

Points négatifs
Qualité :

Si on se réfère aux commentaires des clients, le bord de la lame n’est pas égal en dépit de sa résistance. 

Vérifier le prix sur Amazon.ca!

 

 

 

Questions fréquentes : 

 

Q1 : Comment aiguiser un couteau japonais ?

Les japonais aiguisent souvent leurs couteaux. Les chefs  japonais procèdent d’ailleurs à l’affûtage presque avant chaque utilisation. Ce processus permet d’obtenir une lame plus tranchante, maniable et efficace et surtout bien entretenue. Si vous voulez acquérir un couteau de ce genre après avoir su comment acheter un couteau japonais d’un meilleur rapport qualité-prix, il est important de savoir comment l’entretenir efficacement. Ainsi, vous avez le fusil en céramique, l’aiguiseur à roulette et la pierre à aiguiser. Nous allons vous donner nos conseils sur l’utilisation d’une pierre à aiguiser. 

Pour aiguiser votre couteau japonais avec une pierre à aiguiser, il faudra suivre 9 étapes. La première consiste à faire tremper la pierre dans de l’eau et de l’y laisser jusqu’à ce que les bulles disparaissent complètement. Pour la deuxième étape, il faudra tenir le couter et placer la pouce sur la lame. C’est à la troisième étape que l’aiguisage commence. Il faudra le faire en commençant de la pointe jusqu’au milieu de la lame. Après avoir affûté pendant quelques minutes, il faudra vérifier si la première partie de la lame est affûtée en y passant pour pouce. C’est le cas lorsque vous constatez la présence d’un morfile. La cinquième étape consiste à aiguiser la deuxième partie de la même manière. Dans le cadre de la sixième étape, effectuez la finition en aiguisant les deux parties de la lame à la fois. Procédez ensuite à l’aiguisage de l’autre côté de la lame. Enfin, il faudra finir avec la pointe et utiliser le grain de finition de la pierre et votre couteau japonais sera aiguisé. 

Q2 : à quoi sert un couteau santoku ?

Le couteau Santoku est autrement connu comme étant le couteau traditionnel japonais. C’est un couteau multifonction, l’un des rares de ce genre du couvert japonais amplement tranchant et biseauté. Il peut assurer 3 fonctions à la fois : trancher, découper et même hacher.  L’utilisation du couteau Santoku permet de profiter de plusieurs avantages. Il est avant tout muni d’une lame de 14 à 17 cm pour une efficacité incontestable et un confort d’utilisation optimal. Il est important d’avoir ce genre de couteau dans son placard pour sa capacité à découper avec finesse. Il s’adapte en plus de cela à tout type d’utilisation grâce à sa taille. Ce qui vous permet de l’utiliser pour trancher un fruit, émincer un légume, trancher de la viande, émincer du poisson et même découper des herbes aromatiques. Son efficacité, même pour réaliser les coupes les plus fines, résulte par ailleurs de la présence d’alvéoles au niveau de la lame. Ainsi, les aliments pourront facilement se détacher de cette dernière sans résistance pendant la coupe. 

Si vous voulez nos conseils pour l’entretien de ce couteau traditionnel japonais, sachez qu’il est préférable de le laver à la main et d’éviter le lave-vaisselle. En tant que modèle unique,  onéreux et efficace, le couteau Santoku doit être  entretenu rigoureusement. Pour cela, il faudra le sécher avec une douce serviette après le rinçage et de la garder dans une boîte en bois si possible. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES